Musée des Beaux-Arts de Montréal

Contexte

Pendant la conception de l’exposition Grandeur nature, la direction du musée a décidée d’entreprendre une démarche de développement durable et de réaliser un premier diagnostic environnemental.

Mandat

Takt-etik a été mandaté pour monter un comité d’action en développement durable, former les gestionnaires sur le sujet et initier plusieurs activités de réduction des matières résiduelles, de mobilité durable et de sensibilisation du personnel.

Formation/Mise en oeuvre du développement durable

En plus de la réalisation du mandat (comité, formations, sensibilisation, mobilité), Takt-etik a imaginé une activité qui est désormais offerte annuellement par le musée: La Ruelle du réemploi, une braderie des «rebuts» issus du démontage des expositions. Cette activité illustre bien l’innovation apportée par l’intégration de pratiques de gestion efficaces par le Musée. 

Les commentaires sont fermés.